My masked friends

Collection de contenants textiles et silicone scénographiés en collaboration avec la photographe Charlotte Krieger, 2018.

Série publiée sur Novembre Magazine online, mars 2019.

Projet réalisé avec l’aide de Laura Kopf et du Musée Malraux, Le Havre.

Le vêtement-contenant sans présence de corps, se métamorphose en peau inanimée. Les robes prennent leur existence par elles-mêmes. On peut y voir des statuaires sans bras ni têtes côtoyer des pantins étranges et inquiétants ainsi que des marionnettes grotesques. 

Tout ne tient qu’à un fil, à un assemblage instable. Ces personnages sont créés de toutes pièces pour produire l’illusion du vivant. Ils sont gonflés d’air, suspendus ou avachis. C’est maintenant le corps de ces peaux que l’on donne à voir, leurs formes et leurs textures. C’est un univers théâtralisé. Je pense aussi aux attractions fantomatiques et farces et attrapes.